Le week-end a été mis à profit par les membres de l’association des femmes médecins du Sénégal pour se rendre à Thiès. Sous la conduite de leur présidente Dr Amy Ndao Fall, les femmes médecins ont  partagé avec leurs collègues officiant dans la région de Thiès la décision de mettre en place quatre antennes de leur association à l’intérieur du pays.

Selon Dr Amy Ndao Fall, la lutte contre les inégalités en termes d’accès à des soins de qualités partout au Sénégal est une priorité pour leur association. «  Du moment où l’Omd sur la mortalité maternelle et néonatale fixé à moins de 200 sur 100 000 naissances n’a pu être atteint par le Sénégal, l’association des femmes médecins qui en a fait son cheval de bataille se doit de renforcer ses stratégies ; cet ancrage à la base décidé dans les orientations de notre va davantage se concrétiser avec la mise en place des antennes dans les régions » a-t- elle indiqué.

Après 26 ans d’existence, l’association des femmes médecins du Sénégal qui regroupe  environ 35 spécialités différentes, entend rester  une force de propositions solides des pouvoirs publics dans l’élaboration des politiques publiques de santé. « C’est dans ce sillage que s’inscrit le montage des antenne régionale de l’association des femmes médecins du Sénégal dans cette salle de la région médicale de Thiès qui compte une quarantaine de femmes médecins » a confié Dr Amy Ndao Fall.

Car, outre les consultations et soins prodigués aux malades, l’association des femmes médecins veut aussi renforcer ses actions dans la sensibilisation et l’éducation des populations pour qu’elles sachent éviter les mauvais comportements qui favorisent le développement de beaucoup de maladies.

Une vision totalement partagée par Dr El hadji Malick Ndiaye, médecin-chef de la région médicale de Thiès pour qui, ce nouveau jalon que l’association des femmes médecins du Sénégal est entrain de poser, va aider les médecins-chefs de région à mieux juguler la mortalité maternelle et néonatale. « Car, dans  ce combat, les femmes médecins sont très sensibles » a-t-il noté. Alors, pour encourager cet appui -conseil offert par l’association des femmes médecins du Sénégal, le médecin chef de la région médical de Thiès a réaffirmé toute sa disponibilité à accompagner l’antenne de Thiès tant au niveau du fonctionnement que la démarche dans la résolution des problèmes de santé de la région. Dr Mbalia Touré, choisie par ses collègues pour diriger l’antenne de Thiès, peut donc compter sur l’autorité médicale régionale afin de mener à bien sa mission locale. Après Thiès et Saint-Louis, le centre et le sud Est  vont voir leurs antennes implantée au sortir du mois béni du Ramadan.

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Entrez votre nom ici s'il vous plaît