« Nous sommes dans une dynamique de rupture d’avec l’attentisme, l’inertie sur des questions qui concernent le devenir de nos métiers dans la musique. Et pour gagner le combat pour un statut de l’artiste digne du nom, il nous faut développer l’engagement associatif, la mutualisation des efforts pour la construction d’un avenir meilleur. Or, cela passe par des échanges permanentes avec nos membres partout où ils se trouvent » a asséné Daniel Gomez, l’actuel président de l’association des métiers de la musique (Ams). Une déclaration faite, mercredi, lors de la journée de partage avec l’antenne de l’Ams de Thiès que dirige Ibrahima Mbaye.

Selon le président de l’Ams, cette dynamique organisationnelle mise en branle par le tout nouveau bureau vise à faire adhérer le maximum de professionnels des métiers de la musique afin qu’ils puissent au fur et à mesure pouvoir peser sur toutes les questions touchant leurs métiers. «  Ainsi, grâce au paiement de nos cartes de membres ou même de la carte d’adhérents, vous pourrez répondre de votre métier partout et réclamer vos droits sans coup férir. En tout cas, nous avons fini d’y travailler avec des pays de l’union européenne parce que la carte de membre de l’Ams est aujourd’hui numérisée » a –t-il confié.

Car, pour Daniel Gomez, après que l’Ams a fini de donner le meilleur d’elle –même dans la gestation de la société de gestion des droits d’auteurs et droits voisins, il est temps que les artistes puissent vivre de leur talent en étant à l’avant-garde dans la recherche de solutions idoines à leurs difficultés majeures. «  Il s’agit entre autres de leur couverture maladie, leur droit au logement ; bref, leur droit de jouir de leurs métiers pour pouvoir vivre de façon décente entouré de leurs familles comme dans les autres corporations » a précisé Daniel Gomez.

Ayant bien décrypté le message, les artistes de Thiès ont affirmé leur disponibilité et leur engagement au sein de l’Ams pour améliorer l’environnement juridique et social d’une corporation qui est entrain de faire sa mue.

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Entrez votre nom ici s'il vous plaît