l’esplanade de la piscine de l’Ecole nationale des officiers d’active (Enoa) a abrité la cérémonie de signature d’une convention de partenariat liant la ville de Thiès au Sénégal à celle d‘Hébron en Palestine.

Talla Sylla, maire de la ville de Thiès, et Pr Daoud Zatari, maire d’Hébron, ont posé cet acte historique en présence des ambassadeurs de Palestine, d’Irak, d’Iran, de la Syrie, des Emirats Arabe Unis, de la Tunisie, du Cap- vert, de la Mauritanie, du Luxembourg, de la Wallonie /Bruxelles, accrédités au Sénégal. Outre les diplomates, le gouverneur de la région de Thiès, Amadou Sy, le député Elène Tine entre autres personnalités locales ont assisté à l’évènement.

Au nom du conseil municipal de la ville de Thiès et de l’ensemble des citoyens de la capitale du rail, Talla Sylla a dit toute sa fierté de sceller  cette amitié privilégié qui trouve sa substance, tout d’abord, en la foi religieuse partagée. « Ensuite, notre ambition est de faire en sorte que dans tous les secteurs d’activités à savoir économiques, sociaux, culturels, cette amitié évolue vers une fraternité solide entre nos concitoyens respectifs et dans l’intérêt de tous » a-t-il lancé.

Selon  lui, la belle ville d’Hébron a toujours été  un lieu de convergence et de résistance à l’oppression, un peu à l’image de la ville de Thiès dans l’histoire du Sénégal. « Au nom des thiessois, nous vous ouvrons nos cœurs aux populations d’Hébron » a-t-il martelé.

Dans sa réponse, Pr Daoud Zatari a noté que la ville Hébron existait déjà 6500 ans avant Jésus Christ ; «  elle est d’ailleurs classée ville de l’héritage mondial par l’Unesco » a-t-il déclaré.

Selon l’édile d’Hébron, ce peuple vit sous occupation depuis longtemps et cela tire en longueur au fil du temps d’où l’extrême complicité d’une gestion administrative locale qui obéit en même temps aux lois jordaniennes, palestiniennes, britanniques turques et israéliennes dans la zone des colons. « Mais, ce contexte ne nous a pas empêché de développer notre coopération avec plusieurs capitales dans le monde, en Afrique du nord et plus récemment en Mauritanie. Aujourd’hui, nous sommes avec la ville de Thiès au Sénégal avec qui nous entendons partager nos expériences  acquises dans tous les domaines d’activités » a-t-il confié.

Déjà, la ville d’Hébron a une solide expérience dans le traitement  des ordures et au vu des avantages comparatifs pour Thiès dans ce secteur, il pourrait certainement servir de point d’ancrage à cette toute fraîche convention de partenariat liant les deux villes.

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Entrez votre nom ici s'il vous plaît