Le président sortant Me Abdoulaye Wade a été reçu hier dans la cité religieuse de Tivaouane après avoir rendu une visite privée au khalife général des mourides. Dans un discours très posé, il a s’est adressé au khalife général des Tidianes pour retracer le combat pour la recevabilité de sa candidature, évoquer son refus de baisser les bras et se désoler de l’issue du scrutin présidentiel.

Il s’est d’emblée félicité de l’attachement des Sénégalais pour sa personne, un attachement qui s’est matérialisé selon lui par un accueil chaleureux dans la cité religieuse de Tivaouane, ce qui prouve selon Me Abdoulaye Wade que le peuple Sénégalais lui est très reconnaissant. Il a par ailleurs « blanchi » Karim Wade qui précise-t-il, n’est comptable d’aucune gestion parce que n’ayant jamais géré aucun compte. « Je remercie particulièrement les Sénégalais qui m’ont honoré alors que j’étais combattu en France et en Amérique pour que je ne me représente pas pour un troisième mandat. Dieu m’a donné raison et la justice a reconnu la validité de ma candidature », dira Me Abdoulaye qui signale que ni Karim ni lui, ne comptent quitter le Sénégal parce qu’étant Sénégalais. Par ailleurs, le candidat malheureux de la coalition FAL 2012 a remercié les khalifes généraux dont les prières, soutient-il, ont été déterminantes dans la pacification des élections qui se son déroulées sans heurts et sans contestations, soulignant que le succès est celui de tout le peuple Sénégalais.

« C’est Dieu qui donne et reprend le pouvoir »

Convaincu que Dieu est le seul capable de donner le pouvoir et de le reprendre, Me Abdoulaye Wade a rappelé que la chance du musulman réside dans sa foi en Dieu et l’acceptation de son décret. Il a ainsi demandé aux chefs religieux de prier pour lui et pour son successeur qui en a grand besoin, vu la grandeur de la tâche qui l’attend. Il a expliqué au khalife des tidianes qu’il compte écrire un livre dans lequel il va faire le point sur ses grands travaux et lever un coin du voile sur l’origine des financements. A en croire Me Abdoulaye Wade qui a émis le souhait de préserver les relations amicales le liant à la famille religieuse de Tivaouane, il est impératif que le nouveau président termine ces chantiers sinon, ce sera un grand gâchis pour le Sénégal.

Serigne Abdoul Aziz Sy : Ce sont vos fonctions de Président qui prennent fin, mais pas votre relation avec la famille Sy»

Prenant la parole à la suite de Me Abdoulaye Wade, le porte parole de la famille Sy Serigne Abdoul Aziz Sy Al Amine s’est félicité de l’attitude de son hôte dont il a salué le fair-play. Selon le porte parole de la famille Sy, Me Abdoulaye Wade a bien fait de reconnaitre que c’est Dieu qui donne et qui reprend le pouvoir. « Ce sont vos fonctions de président qui prennent fin, mais pas vos relations avec la famille SY, et je viendrais vous voir où que vous soyez, et vous pouvez me croire si je vous le promets », dira-t-il à Me Abdoulaye Wade avant de se féliciter de la décision de  ce dernier de rester au Sénégal ainsi que son fils Karim Wade.

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Entrez votre nom ici s'il vous plaît