C’est une fête chrétienne célébrée la veille du mercredi des Cendres, marquant la fin de 7 jours « gras ». C’est le premier jour du carême. Les chrétiens vont ensuite jeûner 40 jours en souvenir de la retraite de Jésus dans le désert. Ainsi ils doivent « manger maigre » jusqu’à Pâques. Cette année mardi gras tombe le 28 février et Pâques le 16 avril. Ces dates  sont mobiles, elles changent chaque année.

Pendant le carême les croyants  ne doivent manger ni viande, ni œufs, ni beurre. Mardi gras est donc le dernier jour où les chrétiens peuvent manger « gras », ce qui explique son nom. Tous les excès sont permis, alimentaires comme vestimentaire, d’où les déguisements de carnaval, pour prendre des forces. Aussi, ce jour on prépare crêpes, beignets et autres fritures pour se débarrasser des réserves d’œufs et de sucre avant d’entamer les 40 jours de jeûne.

Mardi  gras  est aussi le jour du carnaval. Ce mot dérivé du latin médiéval « carnelevare » signifie littéralement « enlever ou retirer la viande de la table. Dans le monde entier, on marque le coup par un festin ainsi qu’une fête colorée où les personnes défilent dans les rues déguisées et masquées. A Thiès, le rythme du tam-tam et les chants en chœur ont contribué à vivre une bonne ambiance.

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Entrez votre nom ici s'il vous plaît