Khalifa Ababacar Sall somme ses partisans à répondre coup pour coup

Après son face à face  avec le procureur de la république le maire de Dakar a déclaré que celui n’a pas instruit à charge et à décharge. Ce que Khalifa considère comme une politisation du dossier sur la caisse d’avance de la mairie de Dakar. suffisant pour qu’il décide en fin de libérer ses troupes pour qu’ils occupent le terrain politique. Selon lui, désormais, ils vont rendre coup pour coup  toute  attaque  politique  émanant du camp du pouvoir. Bref, un appel à la résistance contre l’oppression.

Déjà, ces derniers ont  martelé, par la voix de Moustapha Taye, que même si Khalifa Sall est emprisonné, cela ne va pas empêcher que leur liste puisse  participer aux prochaines élections législatives  du 30 juillet. Autrement dit, on peut emprisonner un homme mais pas des idées ou un choix politique  largement partagé.  Après le soutien du guide du mouvement Moustachidine Wal Moustachidati,  Serigne Moustapha Sy ;  le général de Bamba, Serigne Cheikh Modou Kara, a aussi fait de même. Ce mardi, le maire de Dakar est de nouveau face au juge d’instruction.

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Entrez votre nom ici s'il vous plaît