Ce 16 mars, une page d’une trentaine d’année vient d’être tournée à la conférence nationale de football. En effet, Ahmed Ahmad Ancien footballeur, ancien entraîneur et ex-ministre de la pêche malgache, a battu le géant camerounais, Issa Ayatou, à  l’issue d’une élection pour le poste de président de la confédération africaine de football (caf).

Ahmed Ahmad a eu 34 voix là où Issa Ayatou en a engrangé 20. Une grande surprise pour les observateurs qui ont considéré la candidature  de l’ex-ministre de la pêche comme celui du petit poucet. Cependant, il a réussi avec brio  à mettre le géant camerounais du football africain dans la nasse. « Si ce n’était pas possible, je ne me serais pas présenté » a asséné Ahmed Ahmad après sa victoire.

Il va donc être le patron de la caf pendant les quatre prochaines années. Après le  départ  de Sepp Blatter à la tête de la Fifa, l’échec  de Michel Platini qui a aspiré à diriger l’Uefa, Issa Ayatou les a rejoints suite à sa défaite face à Ahmed Ahmad. Un vent du renouveau mondial des dirigeants qui n’a, donc, pas épargné l’Afrique.

Mbaye Ba

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Entrez votre nom ici s'il vous plaît