Les artistes comédiens du théâtre sénégalais (ARCOTS) veulent désormais des productions de qualité. C’est en tout l’objectif affiché par les membres du bureau dirigé par  l’artiste comédien, Pape Faye. Voilà pourquoi depuis l’installation de ce dernier en 2015,  l’association a multiplié les sessions de formations en direction des artistes affiliés à l’ARCOTS.

« C’est dans ce cadre que la structure a bouclé  plusieurs sessions de formations dans différentes régions du Sénégal et de manière simultanée », a laissé entendre le président Pape Faye. Le président de l’ARCOTS de préciser que la première phase de ces sessions s’est tenue dans les régions de St-louis, Louga, Dakar et Thiès alors la deuxième est prévue entre les mois de mai et de juin prochains. Les thèmes développés lors de ces sessions de formations ont tournés autour de l’anatomie du corps, la technique du jeu d’acteurs, la technique de recherche ou encore de la création.

Selon le formateur et metteur en scène Matar Diouf beaucoup de lacunes sont  notées dans la production simplement parce que les gens excellent dans l’imaginaire au détriment de la recherche. C’est ce qui explique, selon Matar Diouf, l’absence de qualité dans la production.

Ainsi pendant 7 jours 40 artistes venus de différentes troupes ont revisité toutes ces techniques sous la conduite de Pape Faye, Matar Diouf et Moussa Ndiamé Sène, pour la région de Thies.

Abordant  la formation qui s’est tenue au centre culturel de Thiès, Matar Thiam, secrétaire général de l’ARCOTS Thiès, a précisé que 30 acteurs sont issus des troupes de la capitale du rail plus une dizaine venue de Mbour, Diander,  kaoalack, et Diourbel. Une session de formation facilitée par le ministère de la culture et l’institut Français.

Cette  formation de l’ARCOTS national vient ainsi s’ajouter au projet PONT du Suisse Patrick Mor du théâtre spiral de Gène qui  accompagne pendant 3 ans les artistes comédiens du théâtre sénégalais de Thiès dans leur renforcement de capacités.

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Entrez votre nom ici s'il vous plaît