Le  Syndicat Autonome  des Médecins du Sénégal SAMES a tenu une rencontre de deux jours  à Mbour pour évaluer les difficultés  afférentes à la gestion des ressources humaines et à la formation des médecins. Selon le SAMES ,en dehors de Dakar, aucune région du Sénégal, en dehors de Dakar, ne remplit les conditions du programme national de développement sanitaire( PNDS) et celle de l’OMS en termes de ressources humaines.

En effet, selon le docteur Bolly Diop, secrétaire général du SAMES, dans les régions de Tamba, Kédougou et Sédhiou, il n’y a que trois médecins spécialistes pour 500 mille habitants. L’occasion de la rencontre a aussi été saisie pour les syndicalistes du SAMES pour faire le diagnostic du secteur dans le domaine de la formation et de la gestion du personnel.

Le statut des médecins en spécialisation, l »insuffisance de sites de formations, le manque de médecins et de bourses de formations pour les médecins, la faiblesse de motivations pour l’exercice en zones difficiles et l’absence de politiques de maintien du personnel dans les zones prioritaires sont autant de problèmes qui préoccupent le SAMES.

 

 

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Entrez votre nom ici s'il vous plaît