Les jeunes de Manko Wattu Sénégal de Thiès n’ont plus l’autorisation de marcher ce vendredi 24 Mars contre les dérives du régime en place comme ils l’avaient annoncé lors du point de presse tenu le 15 mars dernier au cyber campus. Ils ont, en effet, convoqué la presse, ce jeudi 23 mars à 20 heures, pour annoncer qu’ils ont reçu une notification du commissaire central, de la part du préfet, interdisant la marche qu’ils avaient annoncée.

Face à la presse ils ont annoncé qu’ils vont braver l’interdiction préfectorale. « Nous avons déchiré l’interdiction du préfet parce que simplement nous ne comptons pas obéir à ses ordres. Nous allons maintenir l’itinéraire et nous allons montrer au président Macky Sall que son règne est fini » a laissé entendre Ndiaga Diaw, responsable de la communication de Manko Wattu Sénégal Thiès.

Réagissant sur les motifs avancés pour justifier l’interdiction, le coordonnateur Manko Thiès, Aly Nguer Faye s’est dit déçu par la réaction des autorités. Pour eux,  les motifs que sont : troubles à l’ordre public, pression sur la justice et tentative de discrédit sur les institutions de la république, ne sont pas fondés.

Interpellée, l’autorité préfectorale a confirmé l’interdiction et a précisé que les motivations de la demande ne permettent pas à une autorité, représentant l’état, d’autoriser une marche. « Se prononcer sur une affaire pendante devant la justice, vouloir travers un marché dans l’itinéraire choisi, jeter le discrédit sur une institution de la république », de telles motivations ne laissent aucune possibilité à une autorité d’autoriser une marche, a laissé entendre le préfet.

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Entrez votre nom ici s'il vous plaît