Mise en œuvre des politiques publiques, Le CONGAD souhaite plus de collaboration de la part de l’Etat

Les ONG rencontrent de plus en plus de difficultés dans leur mission d’accompagner l’état dans la mise en œuvre des politiques publiques. Le constat est fait par M. Kader Ndiaye premier vice-président du CONGAD par ailleurs coordonnateur du projet d’appui pour l’amélioration du cadre d’intervention des ONG au Sénégal. Kader Ndiaye s’exprimait ainsi en marge de l’atelier de partage sur le nouveau cadre juridique et réglementaire qui s’est tenu jeudi 30 mars à Thiès. (…)

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Entrez votre nom ici s'il vous plaît