Pour éviter la mendicité des non-voyants créent un GIE dénommé la canne blanche

Après une formation de deux ans à la section formation professionnelle de l’institut national des jeunes aveugle du Sénégal (INEFJA), des jeunes non-voyants, une vingtaine, ont mis sur pied le GIE « Canne Blanche ». Spécialisés dans la confection de Balais-brosses et  de serpillières, ils ont saisi l’occasion de l’ouverture du foyer socio-éducatif de l’INEFJA pour solliciter un accompagnement. « Nous voulons travailler et non mendier mais pour le moment nous n’avons aucun soutien », a déploré Djibril SAO dit Baye Fall coordonnateur du GIE la canne Blanche.

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Entrez votre nom ici s'il vous plaît