Au quartier Diamaguène de Thiès, une maison ravagée par un incendie

Des cases en paille réduites en cendre faute d’avoir les moyens d’accéder à l’électricité, la famille Ba a failli être décimée par un incendie…

Ce 10 avril, aux environs de 20 heures, l’irréparable – c’est-à-dire des pertes en vie humaines –  aurait pu se produire dans une famille modeste du quartier Diamaguène, heureusement, l’incendie qui a ravagé les cases en paille de la famille d’Oumar Ba n’a pas fait de victimes.

Toutefois, les dégâts matériels sont énormes parce que cette famille  a tout perdu. Habits, vaisselle, lits entre autres sont partis en fumée. Un sinistre qui, selon les témoignages, est dû à une bougie allumée.

Etant une famille sans grands moyens, les voisins qui sont intervenus à temps pour circonscrire les flammes avant l’arrivée des sapeurs-pompiers qui ont parachevé le travail, demandent aux autorités administratives et locales de venir en aide à cette famille démunie.

Demeurant non loin de chez le regretté Chérif Abdou Aziz Aïdara, la famille de Oumar Ba compte parmi elle un vieillard de 90 ans qui a dû son salut qu’à la promptitude des premiers secours venus du voisinage immédiat.

Mbaye Ba

suivez les images

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Entrez votre nom ici s'il vous plaît