Quart de finals retours ligue des champions

Le Football club de Barcelone sorti par la Juve, le Bayern tombe à Bernabeu  les armes à la main  et son président Karl -Heinz Rummenigge tape du poing sur la table…

Les propos de Karl- en disent long sur l’état d’esprit des Munichois au lendemain de leur élimination de la Ligue des champions au profit du Real Madrid. Choqué du reste par la violente intervention de la police espagnole dans le parcage de ses supporters, le Bayern a décidé de déposer plainte devant l’UEFA.

« On s’est fait b… vraiment ! C’est la première fois que je ressens une telle colère en moi. » Les mots de Karl-Heinz Rummenigge, le patron du Bayern, sont sans équivoque. Eliminé mardi soir à Madrid de la Ligue des champions, au stade des quarts de finale, le club de Munich reproche à l’arbitrage d’avoir fortement influencé l’issue des débats, déplorant l’expulsion d’Arturo Vidal et deux buts inscrits en position de hors-jeu par Cristiano Ronaldo, quand le Real a fini par s’imposer 4-2, après prolongation.

« Ça vous fait douter du football« , souffle encore le président bavarois, son milieu de terrain chilien dénonçant pour sa part « un véritable vol » après la prestation fébrile du Hongrois Viktor Kassai au sifflet. Au-delà de ces conséquences sportives forcément fâcheuses, le Bayern regrette le climat de ce quart de finale retour de coupe d’Europe qui a notamment vu la police espagnole charger les supporters munichois. Et ce sans ménagement.

« Le FC Bayern a d’ores et déjà déposé un recours auprès de l’UEFA contre le comportement de la police espagnole« , peut-on lire sur les pages du site officiel du club bavarois, lequel exige désormais  « des explications« . Les dirigeants allemands s’indignent devant « les attaques féroces de la police contre les fans du Bayern, au cours d’une action excessive et disproportionnée. » La vidéo ci-dessous ne donne pas totalement tort aux Munichois…

Cilweb avec Msn.com

 

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Entrez votre nom ici s'il vous plaît