Découvrez les vertus miracles du Nébédaye « saap saap »

Le Moringa Oleiféra appelé « Never die » c’est-à-dire qui ne meurt jamais en Anglais ou « saap saap » en wolof est originaire du nord de l’Inde et du Sri Lanka. Il est connu depuis la nuit des temps dans les pharmacopées indiennes et africaines pour les bienfaits de ses racines, de ses graines, mais aussi son écorce, ses fleurs, ses fruits et ses feuilles. Très riche en éléments nutritifs. Les feuilles de Moringa sont un alicament particulièrement riche en nutriments. C’est un excellent complément alimentaire favorisant l’endurance et l’énergie, idéal pour les sportifs et la femme enceinte et augmentant vigilance et concentration. Il est tout aussi recommandé aux personnes du 3ème âge dont la force et la résistance naturelle diminuent avec l’âge.

Valeur nutritionnelle du Moringa

Selon une étude effectuée par l’ « African Journal of Food Agriculture Nutrition and Development » sur la valeur nutritionnelle du Moringa Oleifera, il est ressorti que 100g de feuilles fraiches de Moringa étaient composé : d’eau 74,7%, protéines 8.1%, lipides 0.6 %, glucides totaux 14.1%, cellulose 2,13%, cendres 2,5%, calcium 531mg, fer 11,7mg, vitamine C 220 mg, thiamine 0.23mg, riboflavine 0,77mg, niacine 2,66 mg et un équivalent vitamine A de 5000 µg/100g. La richesse des feuilles en certains éléments nutritifs, notamment en protéines, en calcium et en fer a conduit à introduire les produits du Moringa Oleifera dans leur programme de lutte contre la malnutrition.

Intérêt thérapeutique :

– Les feuilles légèrement chauffées sont un traitement des fièvres « grippales »

– Les feuilles, bouillies ou sautées, améliorent la digestion.

– Le jus des feuilles fraîches, les feuilles froissées ou la racine écrasée sont révulsifs et servent :

– Comme sinapismes dans les affections broncho-pulmonaires,

– Comme antinévralgiques, écorce et feuilles broyées appliquées sur la tête (migraine, névralgie -faciale) ou sur la région douloureuse,

– Pour supprimer ou réduire la sécrétion lactée en friction sur les seins.

– les feuilles lavées, séchées à l’ombre en réduite en poudre sont un excellent complément alimentaire à ajouter dans nos bouillies ou à tous nos plats

Intérêt cosmétologique :

Sur la peau : l’infusion de feuille nourrit, assouplit et revitalise les peaux matures (vitamine E, antioxydant et anti-radicaux libres), les peaux fragiles ou très sèches sujettes aux démangeaisons (vitamine A, acides gras insaturés).

– Sur le cheveu : les feuilles infusées utilisées pour laver les cheveux luttent contre la sècheresse, la dévitalisation du cheveu et des fourches (vitamine A), la calvitie (vitamine B) et améliore la circulation sanguine (vitamine E).

  • D’autres applications potentielles du Moringa :

→ ses fruits verts au goût sucré et épicé que l’on cuisine comme des légumes sont extrêmement nutritifs,
→ses graines aux multiples vertus, produisent notamment une huile réputée pour être adoucissante et soulager les agressions du soleil ainsi que la sécheresse cutanée,
→ ses fleurs blanches à la saveur de champignon, ont une action tonique,
→ son écorce est traditionnellement mâchée ou ajoutée à la soupe pour soigner la toux,
→ ses racines sont utilisées comme condiment, en infusion ou cataplasme pour lutter contre le paludisme, l’asthme ou les douleurs articulaires,

Le pouvoir purificateur des graines de Moringa


il a récemment été découvert au cours d’études menées en Suisse, en Tanzanie, en Namibie et au Botswana, que les graines de Moringa peuvent purifier l’eau grâce à un processus simple.
Mode d’emploi
1 – Écraser 50 grammes de graines de Moringa oleifera pour un litre d’eau douce à traiter, laisser en contact 30 minutes en agitant de temps en temps puis filtrer.
2 – Préparer d’abord une suspension de 2 cuillerées à café de poudre de graines sèches de Moringa dans 1/4 de litre d’eau claire ou bouillie, bien homogénéiser et filtrer. Puis ajouter ce filtrat à 20 litres d’eau à traiter, en remuant pendant une dizaine de minutes et laisser reposer avant de filtrer à nouveau. Les graines de Moringa pourraient ainsi remplacer les traitements avec le double avantage de nettoyer l’eau sans l’empoisonner à nouveau.

A cela viennent s’ajouter leurs propriétés antibactériennes, qui élimineront la présence :

→ de staphylocoques,
→ de streptocoques,
→ ou d’autres micro-organismes pathogènes.

A votre Moringa, et bonne santé

 

 

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Entrez votre nom ici s'il vous plaît