Accès à l’eau courante, un nouveau forage en chantier sur le site de l’ex-régie des chemins de fer suscite l’espoir chez les populations

 

Exif_JPEG_420

 

Après 16 mois de calvaire dû à une panne du forage installé dans l’enceinte de l’ex-régie des chemins de fer du Sénégal qui a  alimenté pendant des décennies les ateliers, l’administration et la cité Ballabey , l’espoir  renait. Un nouveau forage est entrain d’être  construit sur le même site.

En une semaine de travaux, la profondeur atteinte dépasse les 100 mètres. Un rythme de progression satisfaisante pour les techniciens qui pensent pouvoir terminer l’ouvrage dans un délai de 60 jours. . La terre  glaise mélangée à l’eau qui remonte comme une lave suscite l’espoir chez les populations.

Pour régler définitivement la question, ce forage  aura une profondeur de  460 mètres pour un débit estimatif de 80m3/heure au moins ; soit un investissement de  500 millions de nos francs par l’Etat du Sénégal.

Construit dans l’enceinte  de l’ex-régie des chemins de fer, ce forage n’a jamais été connecté sur le réseau de la société des eaux (Sde). Une force devenue faiblesse depuis que ce forage est tombé en panne, plongeant tout ce beau monde dans une pénurie permanente d’eau courante.

 

 

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Entrez votre nom ici s'il vous plaît