La bataille  politique à Fandène entre le maire Augustin Tine de l’Alliance pour la république (APR) et Sébastien Tine, un jeune de MEESSI, un mouvement de soutien du  parti Réwmi  d’idrissa Seck  atterrit au tribunal.

En effet, une citation directe a été envoyée par Augustin Tine à Sébastian Tine, un fils de Fandène. Pour les responsables de MEESSI qui ont fait face à la presse ce dimanche, 14 Mai  au cyber campus, c’est un abus de pouvoir de la part du maire puisqu’il a été interpelé sur sa gestion.

A les en croire, ce que le maire devait faire c’est apporter des réponses aux questions liées à la gestion du foncier, de l’électrification sélective des villages de Fandène, du manque d’eau entre autres questions.

Ecoutez la réaction d’Amadou Sidibé coordonnateur du MEESSI

Photos du point de presse du 14 Mai au cyber campus

Exif_JPEG_420
Exif_JPEG_420
Exif_JPEG_420
Exif_JPEG_420
Exif_JPEG_420
Exif_JPEG_420
Exif_JPEG_420
Exif_JPEG_420
Exif_JPEG_420

 

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Entrez votre nom ici s'il vous plaît