La fin de la stigmatisation, le manque de formation et l’analphabétisme sont entre autres les défis que veulent relever les membres de la fédération nationale des Albinos du Sénégal. Ces derniers ont décidé de prendre en main leur destin, cependant ils ont manifesté une petite inquiétude en perspective des élections législatives du faits de pratiques mystiques mettant en péril leur sécurité. C’était lors d’une journée internationale de sensibilisation qui a réuni à Thiès les délégations membres de la fédération venues des régions. En effet, en 2012 lors de la présidentielle la communauté des Albinos était terrorisée par des séries de meurtres.

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Entrez votre nom ici s'il vous plaît