Les femmes de l’UNAOIS Jappo, en marge de la conférence religieuse annuelle du mois bénit du Ramadan, ont déploré le manque de soutien des autorités de l’état. selon les responsables des commerçantes de Thiès les femmes sont toutes des travailleuses mais quasiment aucune autorités ne les aides comme il se doit. Elles ont tenu à préciser qu’elles n’ont pas besoin de financements qui créent plus de problèmes qu’ils n’en résolvent.

Regardez:

 

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Entrez votre nom ici s'il vous plaît