En visite de proximité à Thiès avec la caravane nationale de la coalition Ndawi Askan wi qu’il dirige pour les législatives 30 juillet prochain, Ousmane Sonko a regretté les incidents du stade Demba Diop. Il a invité la jeunesse à une prise de conscience et a refusé d’être utiliser à chaque fois comme de la chair à canon. Pour lui, les politiciens utilisent les jeunes quand il s’agit de sales besognes au moment où leurs enfants à eux sont à l’abri de violences et du besoin. Concernant les causes de ce drame, il dira que le ministère du sport et la fédération ont commis une grave faute. Le Pire dans tout cela c’est l’absence de sanctions, a déploré M.Sonko

.

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Entrez votre nom ici s'il vous plaît