Elue député sur liste départementale de Tivaouane, Fatou Sène, prête à occuper la scène parlementaire pour l’autonomisation des femmes  

Fatou Sène est la femme qui accompagne Aymérou Gningue, tête de liste de la coalition Benno Book Yaakar. Mariée, dès 1972 après avoir bouclé son cycle élémentaire à Mékhé où elle est née puis passée deux années scolaires au collège d’enseignement moderne Khalifa Ababacar Sy de Tivaouane ; Elle rejoignit le domicile conjugal à Tivaouane où elle continua à militer au parti socialiste qu’elle avait intégré depuis sa ville natale dans sa tendre enfance.  A Tivaouane, Fatou Sène  poursuit sa vie militante aux côtés  de responsables socialistes comme Adja Maty Ndiaye et Mamadou Gaye.

Pour avoir déménagé suite à un lotissement survenu en 1986, elle s’installa avec sa famille au quartier Djiddah où Fatou Sène devint une présidente de comité, le premier échelon dans la structuration du Ps. Très engagée  dans le  combat du développement de la femme, elle  s’engouffra dans l’espace des groupements  pour la promotion de la femme (Gpf). Nous sommes en 1988. L’année suivante, lors du renouvellement des instances des Gpf, elle fut élue secrétaire générale des Gpf de la commune de Tivaouane. Un tremplin qu’elle dit avoir utilisé pour participer activement à l’alphabétisation des femmes d’abord en tant que facilitatrice puis plus tard entant qu’association opératrice.  Là, elle a pu avec d’autres collègues obtenir un succès éclatant dans la zone de NgagneDiouf dans le Kajoor. Après évaluation positive du bailleur, le parchemin d’opératrice en alphabétisation leur a été délivré.

Munie, d’un diplôme en gestion obtenu à l’issue d’une formation durant 2 ans par une structure dénommée Femme développement d’entreprises (Fde), son chemin a croisé celui d’une autre femme  battante pour l’autonomisation des femmes, Woré Gana Seck, responsable de l’Ong Green Sénégal. Et cette dernière monta un réseau des femmes pour la gestion de l’environnement, les femmes de Tivaouane portèrent Fatou Sène à leur tête comme présidente.

Etant à tout moment aux côtés des populations dans la conduite des différents programmes de l’Etat dans la santé, Fatou  Sène  gère  la trésorerie du comité de santé de Médine et a été  choisie par les populations, à l’unanimité,  comme leur Bajenu  Gox.

Au plan politique Fatou Sène a gravi tous les échelons de responsabilité dans le Ps à Tivaouane. Après le comité, elle fut portée à la section, puis à la coordination de la commune comme vice-présidente, à la tête de l’union  des coordinations et en fin présidente des femmes socialistes de Tivaouane qui lui vaut, aujourd’hui, son poste de candidat à la députation dans la liste du département de Tivaouane au sein de la coalition Bby.

Foncièrement contre l’injustice, Fatou Sène lance tout de go que la question de l’autonomisation des femmes sera son cheval de Troie, une fois arrivée à l’hémicycle. Le cœur plein d’espoir quant à l’issue victorieuse de Bby dans le département de Tivaouane, cette mère de familles des quartiers Djiddah, Keur Matar,Ndiandaxoum,Miname,Dialo, Pam entend porter  haut le flambeau de la représentation, une fois à l’assemblée nation

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Entrez votre nom ici s'il vous plaît