A Thiès, l’eau stagnante sur l’avenue Lat Dior déshonore le héros national

L’hivernage rime avec une avenue transformée en rivière après chaque pluie. Vous n’êtes pas en rase campagne mais plutôt juste derrière la préfecture de Thiès sur l’avenue Lat Dior qui passe devant la gouvernance. Depuis au moins une décennie, le scénario est le même pendant la saison des pluies ceci, à raison d’égouts bouchés par le sable, faute d’un pavage qui s’impose dans une ville moderne.

Hélas! Automobilistes, piétons… bref, les usagers de la route, en général, sont obligés de déserter cette artère, le temps d’un sale temps de mois de pluies. Qui disait « après la pluie, le beau temps » ? En tout cas aux abords des deux institutions, symboles de l’Etat dans la capitale du rail, c’est tout le contraire.

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Entrez votre nom ici s'il vous plaît