Maroc : des rassemblements après l’agression sexuelle collective d’une jeune femme dans un bus
A Casablanca, où l’agression a eu lieu, un sit-in a été organisé par des activistes féministes appelant à défendre la condition des femmes.
La scène a choqué le Maroc et au-delà. Le pays s’est mobilisé mercredi 23 août après la diffusion d’une vidéo montrant un groupe de jeunes agresser sexuellement dans un bus une jeune femme, atteinte d’un handicap mental, selon les autorités qui ont fait état de l’arrestation des agresseurs lundi. Deux jours plus tard, des rassemblements ont été organisés à Casablanca, Rabat, Marrakech, Tanger ou encore Agadir pour dénoncer cette agression, loin d’être inédite au Maroc, où près de deux femmes sur trois sont victimes de violences, selon des chiffres officiels.
A Casablanca, métropole économique du royaume où l’agression a eu lieu, un sit-in a été organisé par des activistes féministes appelant à défendre la condition des femmes. « Les lois pour les hommes, le viol pour les femmes », « Stop au viol », « L’habit ne fait pas le viol », pouvait-on lire sur les pancartes brandies par des hommes et des femmes venus participer à la mobilisation, selon notre correspondante sur place.

Source: Le Monde

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Entrez votre nom ici s'il vous plaît