Empêcher aux jeunes acteurs culturels de commettre le crime d’avoir une ambition dont ils n’ont pas le talent, c’est l’objectif que s’est fixé « Colombe vision », une structure dirigée par le doyen Magatte Thiam, évoluant dans le domaine de l’art et de la culture. En effet, avec l’appui financier du fonds de promotion de l’industrie cinématographique et audiovisuelle FOPICA, 20 jeunes venus des trois départements de la région de Thiès ont entamé une session de formation de 21 jours aux techniques de réalisation, cadrage, prise de son, éclairage, montage, scripte et écriture de scénario. Cette première formation, dont le parrain est cheikh Ngaîdo Ba, a démarré le 5 septembre 2017 au centre culturel de Thiès.
Suivez les explications du coordonnateur de Colombe Vision, le doyen Magatte Thiam

le secrétaire permanent du FOPICA Abdoul Aziz CISSE a salué l’initiative de « Colombe vision » qui entre en droite ligne de la stratégie de territorialisation des politiques publiques.

Abdou Aziz Cissé animateur à la direction nationale de la cinématographie, représentant le directeur de la cinématographie, il est aussi un des animateurs du séminaire de Thiès.

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Entrez votre nom ici s'il vous plaît