En 1991, Ibrahima Gningue, inspecteur de la jeunesse et des ports, quitte la fonction publique à l’âge de 45 ans pour l’agriculture. 26 ans après, ayant investi toute sa vie dans les champs, il se dit prêt à sacrifier le restant de sa vie pour préserver ses terres sous la menace d’une expropriation.
Suivez ce reportage

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Entrez votre nom ici s'il vous plaît