Installation du comité de lutte de Thiès pour la libération de Khalifa Sall, Jean Paul Diaz pointe du doigt la justice sénégalaise

« Pour l’affaire Khalifa Ababacar Sall, je pointe le doigt sur la justice sénégalaise car, tous les arguments brandis pour maintenir le député maire de Dakar ne résistent pas à l’analyse du point de vue du droit. Je dis personne ne peut emprisonner un ordinateur d’un budget et placer sous contrôle judiciaire les comptables publics qui géraient ses fonds ; moi-même j’ai été comptable public donc, je sais bien ce que j’avance » a-t-il asséné.

Et mieux, il a soutenu que personne ne peut nier que ces fonds-là sont des fonds politiques mis au pouvoir discrétionnaire du maire. « C’est pour cela que je conseille au pouvoir de Macky Sall de rendre immédiatement la liberté à Khalifa Sall s’il veut la quiétude dans ce pays car, la violation des libertés individuelles ne saurait prospérer au Sénégal ; et pour cela nous avons saisi toutes grandes les ambassades accrédité au Sénégal » a-t-il ajouté.

C’est pourquoi, il dit encourager les jeunes sénégalais conscients du problème et qui ont décidé d’installer ce comité de lutte pour la libération de Khalifa Sall avec à leur tête, l’ex député Moussa Tine.

Dans son adresse, ce dernier a indiqué que cette rencontre s’est tenu au cyber-campus est une manière de marquer le leadership incontestable du parti Rewmi d’Idrissa Seck à Thiès. «  Dans ce combat pour le respect des libertés individuelles, au-delà de la personne du député maire Khalifa Sall, il s’agit de remettre le pays dans le sens du droit. Et dans cette lutte tous les citoyens sont concernés et tous les partis de gauche y compris le parti socialiste » a-t-il martelé.

D’ailleurs, il a annoncé que désormais tous les vendredis, ils vont descendre sur le terrain à Thiès pour exiger la libération de Khalifa Sall. « Et nous ferons tout pour que cela fasse tache d’huile dans toutes les autres villes du Sénégal » a-t-il déclaré. Une forte délégation venue de Dakar parmi lesquels le premier adjoint au maire de Dakar, Cheikh Guèye…

 

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Entrez votre nom ici s'il vous plaît