DBF, les travailleurs annoncent un deuxième plan d’actions et interpellent les chefs religieux
L’inquiétude continue de régner dans l’entreprise Dakar Bamako Ferroviaire du fait de la sourde oreille des autorités de l’Etat suite au premier plan d’actions. Un plan d’actions pourtant marqué par des sit-in, grève de 48 heures et une marche. Ils ont évalué ce vendredi le premier plan d’actions et annoncé un deuxième au sortir du Magal de Touba. Ces travailleurs ont déploré le mutisme des chefs religieuses du Sénégal sur leur situation et promettent de durcir la lutte dans le second plan d’actions.

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Entrez votre nom ici s'il vous plaît