La Mosquée
(En hommage à Serigne Mansour Sy, Borom Daraji)

Par-delà Sébi, sur la route de Dakar,
Un bosquet.
Blottie dedans et adossée à un hangar,
Une mosquée.
Sortie d’une cuvette, s’élève au firmament
Son minaret.
Une belle mosquée où on a sans paravent,
Un accès.
La luminance des taules disposées en
Barillets,
Surplombe une harmonie des couleurs tout en
Bariolé.
Met encore en relief l’absence d’auvent,
Son aspect.
Un charme captivant, diffusant en plein vent,
Son coquet.
Le site appelle à marquer la pause et prendre,
Un godet.
Aussi permet-il aux routiers de reprendre
Du soufflet.
La brillance du sol projette au voisinage
Son reflet.
L’envie me prit de rabattre à mon entourage
Le caquet.
Je pris alors le soin d’humblement enlever
Ma casquette.
Avant de déposer au seuil, sur un plancher,
Mes claquettes.
L’intérieur invite tout autant à dire
Un chapelet,
Qu’à prolonger encore le séjour et à lire
Des versets.
Pour agrément et pour tout décor, un Coran,
En feuillets.
Un calme que ne trouble aucune âme tirant
Les sonnettes.
Face au levant je me surpris à étouffer
Un hoquet.
Le comble du transport! Un souhait d’expirer
En courbette.
J’irai avec, jusqu’à la lisière de Podor,
Un fleuret ;
Pour te vanter et t’emmener dans un pot d’or
Un bouquet.
Je me retire, continuant de psalmodier,
En goguette.
Attendant de te revenir pour communier,
En doucette.
Toubab Dialao, ce 08 – 12 – 2012

Mouhamed M. LOUM
Coordonnateur de l’Association
Les Partenaires du Coran
Inspecteur du Travail et de la Sécurité sociale
IRTSS / THIES

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Entrez votre nom ici s'il vous plaît