Les travailleurs de Dakar Bamako ferroviaire ont une nouvelle fois organisé un mouvement d’humeur le jeudi 14 décembre et ont décrété 24 heures d’arret de travail le 15 décembre. Ils ont aussi réclamé le départ de l’administrateur général pour mauvaise gestion. Ils organisé un sit in devant la direction avant d’improviser une marche jusqu’à la gare où ils ont tenu une assemblée général sous l’œil vigilant de la police. La goutte d’eau de plus c’est la coupure des lignes de communication entre les différentes gares.
Reportage Ibrahima Ndiaye

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Entrez votre nom ici s'il vous plaît