La déclaration de l’ancien premier ministre Aminata Touré selon laquelle 200 milliards francs ont été recouvrés dans la traque des biens supposés mal acquis est une nouvelle aux allures d’une grenade dégoupillée qui attend son heure pour éclater.

En effet, le président de l’Assemblée Nationale, Moustapha Niasse, s’est très vite démarqué des propos de Mme. Touré:  » en ce qui me concerne je n’ai pas souvenance qu’une Loi de Finance rectificative ait été votée à l’Assemblée Nationale. »

Où sont alors passés les 200 milliards de francs Cfa? Mystère et boule de gomme. Serait-ce des informations erronées d’une politicienne en manque de vitesse, perdue dans le Macky? Ou alors, le régime en place serait-il tombé dans les travers de l’ancien régime libéral.

« La gouvernance sobre et vertueuse » serait-elle devenue une gouvernance sombre et délictuelle »? En tout état de cause, l’image du Macky se ternit davantage. Après les emprisonnements et procès jugés politiques, chaque jour, des révélations aussi fracassantes les unes que les autres, issues de la formation marron-beige alimentent les débats.

En voilà donc une bonne occasion pour l’OFNAC et la CREI de s’autosaisir afin de montrer à la face du monde que ce sont des organes autonomes et indépendantes.

Mouhamed DIOP

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Entrez votre nom ici s'il vous plaît