Sénégal, rétro sport 2017
En 2017, le sport sénégalais rêvait de trophées et partait à la conquête de grandes compétitions. La messe ratée Gabon 2017 ne sera pas oublié de sitôt par le peuple du Sénégal. Avec la plus belle équipe du tournoi au Gabon, et classé favoris par quasiment la majorité des observateurs, le Sénégal s’est arrêté au pas de la porte devant une équipe Camerounaise pas dans sa forme des grands jours en quart de finale au grand désarroi d’une nation Sénégalaise désireux de trophées continentaux. Compétition à l’issue duquel l’ancien président de la fédération Sénégalaise de football, Augustin Senghor à été réélu pour un troisième mandat.
La qualification de l’équipe du Sénégal à la coupe du monde Russie 2018 qui a sonné comme une libération pour les Sénégalais qui rêvaient d’une 2e participation au concert du football mondial Russie 2018.
2017, c’est également une participation de nos Lions de beach Soccers au mondial, mais outre la bonne coupe d’Afrique des poulains de « Chitas » qui on gagner le trophée le rêve de remporter le mondial de beach Soccers a été tué dans l’œuf. Les camarades de Koukpaki ont été éliminés en quart de finale.
Au basket, 2017, c’est également une participation des Lions à 2 Afrobasket en Hommes et Dames. Les Dames qui ont à chaque fois montré leur suprématie en Afrique ont été stoppé nette par les D-tigers du Nigéria plus conquérante en finale. En messieurs l’Afrobasket, a viré au cauchemar. Après une première partie de la compétition époustouflante jouée au Sénégal, l’espoir à vite viré au désespoir. En effet, les Lions du ballon orange ont été éliminés en demies finales, malgré la dream team avec des joueurs de classe mondiale à l’ image de Gorgui Sy Dieng. Suffisant pour constater que le Sénégal pêche toujours dans les compétitions majeures.
Sur le plan nationale, 2017 à sacré Génération Foot, une équipe promue. Mais il faudrait signaler le drame du Stade Demba Diop avecc l’effondrement du pan du mur des gradins qui a fait huit morts et plus de quatre vingt blessés à l’issue d’échauffourées entre supporters de l’Us Ouakam et ceux du Stade de Mbour.
Un match aux conséquences désastreuses puisqu’ayant occasionné le report de plusieurs combats de lutte notamment, Lac de Guier 2 vs Modou Lo, Bombardier vs Eumeu Séne, Papa Sow vs Ama Baldé… La transition est faite, en 2017, la lutte sénégalais à atteint les abysses et est plongé dans un gouffre avec de grands lutteurs à image de Yekini, Tyson, Baboye etc partis à la retraite, amenant avec eux le charme de la lutte.
Vivement que 2018 soit une année de trophée majeurs pour les équipes nationales du Sénégal.
Mouhamed DIOP

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Entrez votre nom ici s'il vous plaît