Le « Macky ligueyoul » : Macky Sall, face à ses promesses.

Après « deuk bi dafa Macky » (ndir : le pays n’avance pas) le néo concept en vogue sur la toile et dans le langage commun des citoyens Sénégalais c’est « Mackyligueyoul ». En effet, il est devenu très fréquent de voir sur les réseaux sociaux des jeunes revenir sur les promesses de campagnes du candidat Macky Sall en 2012 ou encore ses promesses issues de la tournée du conseil des ministres ou conseil des ministres décentralisés, dans les régions.

Gagné par l’euphorie de la victoire à l’élection présidentielle de 2012 et un manque d’expérience notoire, le Macky s’est engagé à résoudre les problèmes du Sénégal avec le PSE à l’horizon 2035, soit 23 ans après leur accession à la magistrature suprême, ce que le parti Socialiste en quarante années de règne et le parti démocratique sénégalais 12 années de mandat n’ont pu réaliser.

Le président Macky Sall a exigé de son premier ministre Mouhammad Boun Abdallah Dione de tenir ses promesses, mais que fera t-il lui des siennes ??

En voilà une liste de promesses issues des conseils des ministres décentralisés dont les sénégalais attendent toujours les réalisations.

Le 12 Juin 2012 à St Louis, il avait promis 300 milliards de FCFA
Le 15 Juin 2012 à Kaolack, il avait promis 255 milliards
Le 28 Juin 2012 à Ziguinchor, il avait promis 360 milliards
Le 25 Juillet 2012 à Diourbel, il avait promis 209 milliards
Le 20 décembre 2012 à Louga, il avait promis 250 milliards
Le 21 mars 2013 à Matam, il avait promis 127 milliards
Le 18 avril 2013 à Kolda, il avait promis 200,5 milliards
Le 25 avril 2013 à Tambacounda, il avait promis 201 milliards
Le 17 avril 2014 à Kédougou, il avait promis 109 milliards
Le 5 juin 2014 à Thiès, il avait promis 448 milliards.
Le 24 février 2015 à Sédhiou, il avait promis 200 milliards
Le 15 avril 2015 à Kaffrine, il avait promis 206,79 milliards.
Le 20 Juillet 2016 il promet 1800 milliards pour l’émergence de DAKAR.

Soit un budget total de 4665,5 milliards, en voilà une belle promesse du président Macky Sall aux concitoyens, qui n’aperçoivent déjà toujours pas ce taux de croissance à deux chiffres exhibé par le régime. Pendant ce temps, le « Mackyligueyoul » continue son bonhomme de chemin.

C’est à croire, comme disait le philosophe que: « la promesse d’un politique n’engage que ceux qui y croient » demeure une vérité absolue.

Mouhamed DIOP

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Entrez votre nom ici s'il vous plaît