La tuerie de Boffa dans la partie sud du Sénégal, qui a fait 13 morts et 9 blessés, samedi dernier, continue d’alimenter les débats. Abdoulaye Fall Mao, un ancien militaire et blessé de guerre en Casamance réclame la dissolution du groupe de recherche pour la paix en Casamance. Pour lui, Robert Sagna et les membres de son groupe ont montré leur limite. Par ailleurs, pour le président de l’Alliance des patriotiques Diambars pour la République APDR, ceux qui ont tué les 13 jeunes sont bien du MFDC. Il prend ainsi le contre-pied de Robert Sagna qui a déclaré que ces éléments ne sont pas du mouvement des forces démocratiques de la Casamance.

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Entrez votre nom ici s'il vous plaît