Les 02 milliards de Francs CFA promis dans son adresse du 1ier Mai 2017 par le chef de l’état aux policiers municipaux radiés depuis 1987 pour la régularisation de leur pension n’ont toujours pas été reçus par leurs ayants droits. « Depuis lors, nous attendons la matérialisation de cette promesse. Il y’a peut-être des lenteurs administratives mais nous continuons d’attendre» a déclaré le porte-parole des policiers M. Alassane Ndaw brigadier-chef à la retraite.

« Depuis lors, beaucoup de ces policiers radiés ont perdu la vie dans des situations très pénibles tandis que d’autres ont sombré dans la démence » s’est-il plaint avec un brin d’émotion. Une raison suffisante pour demander au Président de la République de tenir sa promesse pour leur permettre de percevoir enfin la pension de retraite due à leur rang. «  Vous vous rendez compte de 31 ans de calvaire ? Moi je suis à la retraite, et à 69 ans, je suis obligé de travailler comme chef de poste pour subvenir aux besoins de ma famille. Vraiment c’est un cri       de cœur. Franchement, on est fatigués, at-il soupiré.

F. E. ND

             

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Entrez votre nom ici s'il vous plaît