Bilan trimestriel du VIH à Kaffrine : les femmes plus touchées que les hommes
La région médicale de Kaffrine a procédé ce jeudi à la revue du bilan trimestriel du comité de lutte contre le sida. Une rencontre qui a permis de faire le diagnostic de la maladie dans la région centre pour l’année 2017.

« Cette rencontre permet de faire l’évaluation des performances du comité de lutte contre le sida de la région médicale pour le compte de l’année 2017 et de pouvoir détecter les goulots d’étranglements afin de trouver ensemble des solutions pour l’éradication du VIH sida» a laissé entendre Omar Khouma point focal VIH à la région médicale de Kaffrine.

Toujours selon M. Khouma, le bilan de 2017 révèle des performances mais également des contre-performances pour certains indicateurs : « par rapport aux performances, on peut noter surtout le nombre de cas dépistés, parce que l’objectif annuel au niveau de la région était de quatorze mille personnes à dépister mais le rapport de 2017 montre plus de dix-huit mille personnes dépister avec une performance de 128%,», s’est réjoui le point focal sida de la région médicale de Kaffrine.

Outre les aspects positifs de ce bilan, on note quand-même des contre-performances notamment le nombre de femmes enceintes dépistées qui n’a pas atteint les espérances de l’année écoulée. « Le Ppf (prélèvements sur les enfants nés de mère séropositives) qui permet de suivre l’évolution de l’enfant contre la maladie dès le premier trimestre reste encore timide dans la région », a reconnu Omar Khouma. Il a par ailleurs pointé du doigt le nombre d’enfants qui ont bénéficié de ces prélèvements précoces.

En effet, seuls 20 enfants sur les 35 attendus ont subi le prélèvement. La rupture du papier Buvard et les accouchements à domicile qui retardent le suivi de ces enfants nés de Mère séropositives expliquent en partie cet écart.

M. Khouma a par ailleurs confirmé, une féminisation du VIH dans la région qui s’explique à l’en croire par le dépistage régulier des femmes par rapport aux hommes.
Mouhamed Diop / Omar SAMB

1 Commentaire

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Entrez votre nom ici s'il vous plaît