Pour le service statistique du ministère de l’intérieur, le phénomène n’est pas sans lien avec l’affaire Weinstein. Selon la place Beauvau, qui a révélé jeudi 25 janvier une nette hausse des plaintes pour viol et des agression sexuelle en 2017, celle-ci est probablement due à la révélation de faits plus anciens dans le contexte de la prise de parole des femmes dans la foulée des accusations, début octobre, concernant l’ex producteur hollywoodien.

Selon un rapport rendu public jeudi, les plaintes pour viol et agression sexuelle enregistrées par les forces de l’ordre sont en « nette hausse » pour l’année écoulée, respectivement de 12 % et 10 %, selon une étude publiée jeudi 25 janvier par le ministère de l’Intérieur. Le nombre de plaintes pour agression sexuelle au quatrième trimestre de l’année est quant à lui « très en hausse » par rapport à la même période de 2016, avec une augmentation de 31,5 %.

Le document « Insécurité et délinquance en 2017 » publié par le service statistique ministériel de la sécurité intérieure, met également en lumière une hausse (+ 4 %) du nombre de victimes de coups et blessures volontaires sur les personnes âgées de plus de 15 ans. « Leur niveau approche désormais les 223 000 victimes, un point haut sur 10 ans », écrit la place Beauvau, soulignant que ce chiffre est probablement sous-évalué.

cilweb.com et lemonde.fr

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Entrez votre nom ici s'il vous plaît