Plusieurs manifestations pro-kurdes sont prévues ce samedi, notamment en Allemagne, à Cologne, et à Paris, pour protester contre l’opération militaire menée par la Turquie dans le nord de la Syrie, dans la région d’Afrin, contrôlée par les forces kurdes qu’Ankara considère comme «terroristes». Sur le terrain l’armée turque poursuit son offensive. Des opérations qui pourraient même s’intensifier dans les prochains jours.

Au début de l’opération les autorités turques assuraient que ce serait une offensive rapide mais depuis quelques jours Ankara est sur un autre registre avec des objectifs toujours plus nombreux : notamment avec ce « corridor de sécurité » de 30 km à l’intérieur du territoire syrien que les forces turques veulent mettre en place.

Un corridor qui comprend la ville de Minbej, ville qui est aussi sous contrôle kurde et où se trouvent des militaires américains. Une situation potentiellement très délicate si l’armée turque devait s’y déployer…

Recep Tayyip Erdogan a aussi prévenu hier vendredi lors d’un discours que l’opération se poursuivrait jusqu’à la frontière irakienne…

L’intervention turque en Syrie est donc loin d’être terminée alors que dans la région d’Afrin, les forces turques n’ont toujours pas annoncé de « prise » majeure, malgré l’artillerie, l’aviation, et les hommes au sol. Ankara a annoncé avoir pris le contrôle de quelques villages… Une information qui a été démentie par les forces kurdes.

cilweb et rfi

 

 

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Entrez votre nom ici s'il vous plaît