C’est une journée d’origine anglo-saxonne (data privacy day) et, suivant les traductions, on la retrouve tantôt sous le vocable « Journée mondiale des données à caractère personnel » ou encore « journée mondiale de la vie privée » ce qui ne recouvre pas exactement la même chose !

La difficulté vient du fait que la notion de la protection de la vie privée n’a pas du tout le même sens dans le monde anglo-saxon que dans le monde latin, ce qui n’est d’ailleurs pas sans poser des problèmes juridiques ardus quand on songe aux habitudes de sociétés américaines comme Google pour qui la transparence est la règle et la notion d’oubli inexistante !

Au Sénégal, la Loi n° 2008 – 12 sur la Protection des données à caractère personnel qui a pour objet de mettre en place un dispositif permettant de lutter contre les atteintes à la vie privée susceptibles d’être engendrées par la collecte, le traitement, la transmission, le stockage et l’usage des données à caractère personnel a été adoptée. Elle garantit que tout traitement, sous quelque forme que ce soit, respecte les libertés et droits fondamentaux des personnes physiques ; elle prend également en compte les prérogatives de l’Etat, les droits des collectivités locales, les intérêts des entreprises et de la société civile.

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Entrez votre nom ici s'il vous plaît