L’implantation de 06 fermes villageoises agricoles, 07 fermes Waar wi dans la région de Kaffrine telle est l’initiative de l’ONG ANIDA dans le cadre de la lutte contre l’immigration clandestine en zone rurale. En effet, au sortir du CRD de présentation du projet, El Malick FALL directeur l’ONG ANIDA, en coopération avec l’Union Européenne mais également avec l’appui de l’Italie et de l’Espagne a expliqué la mise en œuvre du projet dont l’objectif est de mettre fin au chômage des jeunes et au sous emploi.

 

« Kaffrine est une région, bassin arachidier mais également bassin agricole parce qu’il nous faut de plus en plus rompre avec la culture arachidière uniquement et diversifier les domaines d’activités » a  expliqué M. Fall qui selon lui, la région de Kaffrine regorge de potentiels et potentialités qu’il faudrait exploiter. Raison pour laquelle la région accueille déjà 20 fermes waar wi et bientôt  des fermes domestiques.

Pour lui, le projet permettra aux agriculteurs de mener trois campagnes agricoles dans l’année : deux en saison sèche et une autre en saison hivernale. Par ce biais, un changement structurel se fera sentir au niveau des agriculteurs qui verront leurs revenus augmenter substantiellement.

Et le coordonnateur de l’ANIDA de confirmer que dans sa phase test des agriculteurs ont pu faire un  bénéfice de deux millions sept cent milles francs l’année, sur des espaces cultivables  0,30 hectares. A l’en croire l’ONG se place dans un changement de paradigme avec une mission qui est de participer aux PSE avec la valorisation des paysans.

Jean Baptiste Coly, le gouverneur de la région, a magnifié la pertinence du projet dont la durée de vie est de deux ans a également reconnu l’urgence de trouver des sites et procéder aux passations des marchés dans les délais pour démarrer le projet d’urgence.

Il a par ailleurs reconnu que le problème de l’emploi est une question cruciale et à l’en croire, des projets  de cette envergure pourrait être une bonne alternative pour réduire le sous emplois.

Mouhamed DIOP / Omar SAMB

1 Commentaire

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Entrez votre nom ici s'il vous plaît