La mairie de Kaolack a voté son budget qui s’élève pour l’année 2018 à  3 467 141 276  francs CFA dont 984 102305 francs CFA sont impartis aux investissements et 2 483 038 971 francs CFA pour le fonctionnement.

«Nous avons travaillé en commission et inter-commission. Les commissions ont d’abord travaillé puis se sont constitués en inter commission pour partager des questions transversales qui a abouti à la production d’un document qui est un rapport de présentation qui comporte le diagnostic totale de toute la mission même de la commune» s’est-elle félicité.

Pour Mariame Sarr, il faut que la commune de Kaolack se développe et ceci passerait forcément par des réflexions, la recherche de partenaires mais également par une exécution raisonnable du budget. En effet, le budget de 2018 connait une hausse en investissement car pense t-elle, une commune ne peut pas se développer sans investissement.

Pour la mairesse de Kaolack, la ville souffre de plusieurs maux qui ont pour noms: l’éclairage public, le problème de la voirie mais également la question de l’assainissement dû aux manques de moyens logistiques pour lutter contre cette insalubrité. Cependant, à l’en croire, la mairie s’est quand même attachée les services d’une entreprise dont la mission est le nettoiement des grandes artères de la ville et des établissements publics que sont les marchés et autres, ceci pour éviter les mouvements d’humeur des commerçants et des agents municipaux.

La voirie et les infrastructures sont aussi mises en exergue dans le cahier des investissements pour mettre les populations dans de bonnes conditions, ainsi, plus de 400 lampadaires sont également attendus pour améliorer l’éclairage public au niveau de Kaolack.

Mouhamed DIOP / Maty CISSE

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Entrez votre nom ici s'il vous plaît