L’AS Monaco est venue à bout de l’Olympique Lyonnais (3-2) ce dimanche soir dans le choc de la 24e journée de Ligue 1. L’OL a pourtant joué toute la seconde période en supériorité numérique.

Dans un début de match globalement équilibré, Mariano débloquait la situation d’un tir à 30 mètres. Légèrement dévié par Tielemans, le ballon prenait une trajectoire qui trompait Subasic (0-1, 12e). Le gardien monégasque se blessait sur l’action et devait céder sa place à Sy. Quelle malchance pour l’ASM et son portier… Assommés, les Monégasques restaient sans réaction et se faisaient ensuite punir sur un but de Traoré (0-2, 28e). Ça partait très mal pour le club de la Principauté.

Mais ce deuxième but réveillait finalement l’ASM. Et c’est Baldé qui sonnait la révolte en faisant seul le boulot pour réduire l’écart d’une frappe puissante du droit (1-2, 31e). Monaco mettait alors un peu de folie dans son match et égalisait quelques minutes plus tard sur un penalty transformé en deux temps par Falcao après une faute de Mendy sur Glik (2-2, 37e). Un match fou ! Et juste avant la pause, Baldé se faisait expulser pour un deuxième avertissement suite à un vilain tacle sur Mendy. Encore une mauvaise nouvelle pour Monaco…

Les ennuis du club princier n’étaient pas terminés en seconde période puisque Falcao se blessait à une cuisse un peu avant l’heure de jeu et devait céder sa place. En infériorité numérique, Monaco était finalement assez peu inquiété et tentait de jouer les contres à fond. C’était tout proche de fonctionner à plusieurs reprises mais Lopes et Tielemans tombaient sur un Lopes très vigilant pour sortir des tirs dangereux. Heureusement que le gardien lyonnais était là pour éviter une mauvaise surprise à ses partenaires, très peu inspirés offensivement.

Incapable de prendre le dessus sur un adversaire réduit à dix mais très rigoureux, l’OL se faisait punir en fin de match ! Lopes concluait une action monégasque d’une belle reprise (3-2, 88e). Un scénario incroyable pour l’OL qui l’a finalement un peu cherché… Avec ce résultat, Monaco repasse devant Lyon à la 3e place du classement.

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Entrez votre nom ici s'il vous plaît