« On a besoin d’un partenariat où le gouvernement sénégalais s’implique aussi financièrement pour ce type de projet, autrement les suisses ne pourront pas continuer à soutenir quelque chose s’il n’y a pas de contrepartie », ces propos sont du metteur en scène et formateur du Théâtre Spiral de Genève, lors de la cérémonie de remise d’attestations à 22 acteurs comédiens de la région de Thiès. Patrick More invite ainsi les autorités sénégalaises à soutenir financièrement le projet « Pont » initié par le théâtre Spiral et financé par la ville de Genève. Un projet qui est en train, depuis 4 ans maintenant, de faire bénéficier aux acteurs comédiens de Thiès, via ARCOTS dirigé par Jules Dramé, d’une série de formation sur les techniques du théâtre.

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Entrez votre nom ici s'il vous plaît