Après l’APR à Thiès, c’est autour des mouvements de soutien pour la réélection du président Macky Sall qui peine à unir leurs forces. En effet, ceux qui jusqu’ici sont considérés comme les principaux souteneurs de Macky Sall a échoué dans leur tentative d’unité. Babacar pascal Dione, qui a dénoncé certaines pratiques peu orthodoxes, a créé une nouvelle structure dénommée collectif des associations et mouvement de soutien à Macky Sall, CAMS, qui regroupe une quinzaine de mouvements. Il a par ailleurs promis à l’opposition un combat épique en 2019 à Thiès.
Reportage Ibrahima Ndiaye

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Entrez votre nom ici s'il vous plaît