Certains jeunes sénégalais qui avaient répondu volontairement à l’appel du civisme et du patriotisme à travers l’agence d’Assistance à la Sécurité de Proximité (ASP), créée par décret n°2013-1063 du 5 Août 2013, ont perdu tout espoir. Très utiles dans les dispositifs de la police, de la gendarmerie entre autres services administratifs et locaux, les agents d’assistance à la sécurité de proximité vivent parfois le calvaire. Une situation qui a poussé certains agents à quitter le corps et à porter la robe d’avocat pour défendeurs leurs ex-camarades encore en activité.
Ecouter ce cri du coeur.

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Entrez votre nom ici s'il vous plaît