A l’instar de plusieurs corporations, les agents de sécurité de proximité créés sous le régime du président Macky Sall , en 2013, vivent le calvaire. Après une première alerte, Mouhamadou Mamour Guèye, ancien ASP, se fait l’avocat de ses ex-camarades. Pour lui, le président de la république à travers sa politique de jeunesse est en train précariser plus de 10 000 jeunes sénégalais.
Ecouter ce nouveau cri de cœur

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Entrez votre nom ici s'il vous plaît