La Juventus Turin est passé tout près d’une gigantesque exploit, hier sur la pelouse du Real Madrid, en quart de finale retour de la Ligue des champions. Battus sur le score de 3-0 à l’aller en Italie, les hommes de Massimiliano Allegro ont réalisé le match quasi-parfait sur la pelouse de Santiago-Bernabeu. Bien lancés par l’ouverture du score précoce de Mario Mandzukic (2e minute), ils ont doublé la mise par le même Mandzukic (37e), avant d’égaliser sur l’ensemble des deux rencontres grâce à un but opportuniste du Français Blaise Matuidi à la 61e minute. Ce résultat permettait alors à la Juve d’emmener son adversaire en prolongations. Une issue que le Real Madrid a réussi à éviter en obtenant un penalty au bout du temps additionnel, à la suite d’une faute de Benatia sur Vasquez. Malgré les vives protestations des joueurs italiens (Gianluigi Buffon a été expulsé), Cristiano Ronaldo n’a pas tremblé et transformé ce penalty qui envoie les Merengue en demi-finale de cette Champion’s League.

Le président de la Juventus loin d’être d’accord sur le rouge de Buffon

Le président de la Juventus de Turin, présent au Santiago Bernabeu pour ce quart de finale retour entre le Real et la Juventus était remonté après cette cruelle élimination. Interrogé par Premium Sport, Andrea Agnelli est revenu sur l’expulsion de son capitaine Buffon et n’accepte pas cette décision : « Une erreur a été commise, l’arbitre n’a pas su gérer la situation. C’est de la malchance. Tout le monde peut se tromper, mais l’arbitre prend une mauvaise décision. C’est excessif avec le rouge. Un arbitre qui vient à Madrid doit connaître le contexte avant le match aller. Les joueurs doivent aller voir les arbitres, mais cela doit aller dans les deux sens. »

Vidéo : Chiellini dit-il que l’arbitre est payé ?

Chaque décision arbitrale est contestée mais lorsqu’une qualification pour les demi-finales de la Ligue des champions est en jeu et que nous sommes à la 93 e, la pilule peut être difficile à avaler. Sur les images de beIN Sports, on aperçoit un geste étrange du défenseur de la Juventus de Turin, Giorgio Chiellini. Ce dernier semble dire à travers son geste de la main que l’arbitre est payé. Si ce geste est avéré, les instances de l’UEFA vont certainement se saisir de ce dossier.

 

 

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Entrez votre nom ici s'il vous plaît