La constitution du Sénégal a connu une modification en son article 29 qui traite de la recevabilité des candidatures à une élection présidentielle. Désormais toute candidature, portée par un parti politique où un indépendant, est obligée d’être parrainée par au moins 0, 8% du fichier et au plus 1% . C’est ce qui est ressorti de l’examen du projet de loi sur le parrainage initié par le président de la république Macky Sall par l’assemblée nationale. En effet, grâce à sa majorité à l’assemblée nationale, le président Macky Sall a pu modifier la constitution sénégalais, le 19 Avril 2018.

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Entrez votre nom ici s'il vous plaît