Après l’enlèvement des enfants qui sont parfois tués, les « chasseurs d’enfants » jettent désormais leur dévolu sur le sexe des jeunes garçons. Après les deux enfants de Yeubeul, c’est un jeune garçon de cinq ans, au quartier Nimzat à Thiès , qui a vu une partie de son sexe coupée par un inconnu. les faits remontent au vendredi 27 Avril 2018.
Suivez les explications de son père et celles de l’infirmière chef de poste de Hersent qui a assuré les soins.

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Entrez votre nom ici s'il vous plaît