Fin du bras de fer entre enseignant et gouvernement, Bilan deux blessés graves par bavures policières


Deux élèves sont grièvement blessés alors qu’ils manifestaient leur colère contre les enseignants et les autorités étatiques qui, pendant plusieurs mois, ont privé aux élèves du public le droit à l’éducation. Amadou Touré et Ousmane Mbaye, tous deux élèves au lycée Malick Sy de Thiès ont payé un lourd tribut. Ils sont victimes de bavures policières en recevant des projectiles en pleines figures, perdant ainsi chacun un œil, entre autres dégâts. Aujourd’hui, enseignants grévistes et autorités étatiques ont retrouvé la raison et les cours ont repris. Alors forces de l’ordre en valait-il la peine de perdre votre sang-froid jusqu’à faire perdre à une personne un organe vital ? Je ne le pense pas. Pour rappel, la constitution du Sénégal dit, à son article 7 que « La personne humaine est sacrée. Elle est inviolable. L’Etat a l’obligation de la respecter et de la protéger ». L’état ici, dans ce cas de figure, je veux dire face à des populations qui manifestent, c’est vous, forces de l’ordre et de sécurité. Vous avez l’obligation de protéger la personne humaine qui est sacrée et inviolable. Votre mission est d’obéir à la constitution et de protéger le peuple. Vous avez la même mission que le président de la république qui est le gardien de la constitution même si c’est lui qui nomme le ministre de l’intérieur, le patron de votre ministère de tutelle. Nous devons, tous, respecter la personne humaine qui, encore une fois, est sacrée et inviolable. Le patriotisme, pour tout sénégalais et particulièrement les forces de l’ordre et de sécurité, réside plus dans le respect de la charte fondamentale que dans l’exécution d’un ordre surtout quand celui-ci viole un droit consacré par la loi fondamentale ou encore une pulsion d’orgueil. Alors, encore une fois, forces de l’ordre et de sécurité, votre mission ce n’est pas de réprimer mais de protéger le peuple.

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Entrez votre nom ici s'il vous plaît