Le 4 janvier 1999, 4 pompiers périssent dans un feu de forêt en Australie… c’est le début d’une prise de conscience du rôle de ces « soldats du feu » en Australie et ailleurs. La journée du 4 mai, le jour de la Saint Florian, est choisie pour rendre hommage aux pompiers.

Pour les anglo-saxons, le Saint patron des pompiers est Florian. Pour les européens, c’es plus souvent à Sainte Barbe que ce titre échoit. Faîtes votre choix !

Florian de Lorch ou Saint Florian est un Autrichien, mort en 304 en martyr. Il est simultanément un des saints patron de la Pologne, de la ville de Linz (au nord de l’Autriche) mais aussi des ramoneurs, des pompiers et des brasseurs. Il est fêté le 4 mai.

La vie de Sainte Barbe nous éclaire sur sa vocation de protectrice des Sapeurs Pompiers. Elle est morte en martyre au 3ème siècle à Nicomédie, en Asie mineure, et fut entre autres enfermée par son père dans une tour à laquelle il mit le feu. Elle est aussi la Sainte Patronne des articifiers, des mineurs et des mineurs

Dans certains pays, les sirènes des casernes de pompiers sonnent à midi en ce 4 mai, invitant à une minute de silence à la mémoire de tous les pompiers décédés en mission.

Le rôle du combattant du feu dans la société contemporaine implique engagement et sacrifice au service de la société. Sans disctintion du pays d’origine et du travail exercé, les pompiers dédient leurs vies à la protection des personnes et des biens contre les incendies. Dans tout les cas, le risque ultime est le sacrifice de la vie du pompier.

La journée internationale des Pompiers est l’instant où la communauté mondiale reconnaît et rend hommage au dévouement dont font preuve les pompiers pour assurer un environnement aussi sécurisé que possible à l’ensemble de la société.

cilweb & journée-mondiale

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Entrez votre nom ici s'il vous plaît